Ce contenu est également disponible en: Anglais Italien Espagnol

Preuve de leur meilleure santé, les jeunes sportifs qui bénéficient du programme Food for People (FFP) au Ghana ont fait la fierté de leur village cette année, en excellant dans une compétition sportive régionale.

Les élèves de l’école élémentaire d’Otinibi et de l’école Aisha Bint Khalifa ont brillé dans plusieurs disciplines tout au long du festival “Oyarifa Circuit Sports”, ce qui ne s’était jamais produit avant l’ouverture du centre Food for People en 2012.

Pour Elvis Lawson, entraîneur et directeur adjoint à l’école d’Otinibi, c’est un changement radical : « Les années précédentes, nous ne pouvions pas prendre part à des tournois comme celui-ci en raison du faible nombre d’inscrits. Depuis que nous faisons partie du programme FFP, les inscriptions sont montées en flèche. »

Les compétitions se sont déroulées sur deux jours ; elles comprenaient de la course à pied, du football, du volley-ball, du handball et du netball, un sport populaire au Ghana assez proche du basketball. Malgré la pluie, les enfants d’Otinibi ont parfois battu des concurrents venant de villages plus riches qui allouent un budget plus important au développement du sport. Des repas du centre Food for People ont été livrés aux sportifs durant ces deux jours, pendant que les parents et les supporters s’installaient autour des terrains pour encourager leurs équipes.

« Grâce à une bonne alimentation, j’ai de l’énergie et je suis en bonne santé. Cela m’a donné de la vigueur pour jouer au volley-ball », a confié Sahada Nurudeen, une élève de l’école Aisha Bint Khalifa qui prend ses repas au centre FFP depuis l’an dernier. La plupart des écoliers sont orphelins et étaient nourris au petit bonheur la chance, souvent par les enseignants eux-mêmes.

« Le centre FFP a été une bénédiction pour les écoles d’Otinibi. Je suis très impressionné par leur succès », a déclaré Christian Adinkra, professeur et entraîneur à l’école élémentaire.

En plus de faire progresser la santé, le nombre d’inscriptions à l’école et les performances sportives, FFP a permis de renforcer les résultats scolaires et les perspectives économiques.

Alex Wiredu, journaliste pour la Fondation Prem Rawat, qui observe les changements à Otinibi depuis plusieurs années, est agréablement surpris de cette évolution. Il a assisté au tournoi sportif, où de nombreux élèves lui ont raconté à quel point ils aimaient ces repas.

« J’ai la chance de suivre l’évolution des élèves depuis la création du centre FFP à Otinibi. Leur santé physique, mentale et émotionnelle s’est vraiment améliorée, souligne Alex. ils sont très disciplinés, ce qui explique qu’ils soient si bons en sport. C’est un plaisir de les regarder – même la pluie n’a pas freiné leur ardeur. »

Alex nous communique les résultats du tournoi :

  • L’équipe Aisha Bint Khalifa a gagné au volleyball masculin et s’est placée en 3e position au football masculin.
  • L’équipe de l’école élémentaire d’Otinibi a gagné au volleyball féminin et est arrivée seconde au netball féminin.
  • Doris Sam de l’école élémentaire d’Otinibi a gagné la course féminine des 100/200 mètres.
  • Abdul Raman Azziz de l’école Aisha Bint Khalifa a gagné le 100/200 mètres masculin.
  • Mensah Fuseni de l’école Aisha Bint Khalifa a remporté le 400 mètres masculin.
  • Beatrice Nartey de l’école élémentaire d’Otinibi a gagné le 800 mètres féminin.
  • Sadick Nurudeen de l’école élémentaire d’Otinibi a gagné le 800 mètres masculin.

Félicitations à tous les élèves sportifs de l’école élémentaire d’Otinibi et l’école Aisha Bint Kalifa !

 

Share this story

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail