Ce contenu est également disponible en: Anglais Italien Espagnol

Lors de deux manifestations récentes au Portugal, Prem Rawat a parlé de paix à des dirigeants d’entreprise, des personnalités politiques et des détenus.

Le 15 juin dernier, Prem Rawat a été invité par l’association des jeunes dirigeants d’entreprise (YPO) et la mairie de Cascais, à 30 km de Lisbonne, au palais présidentiel qui domine la baie. Cette conférence sur l’importance de la paix pour l’humanité a réuni environ 250 personnes. 

Prem in PortugalLa mairie de Cascais est signataire de la Déclaration de Bruxelles qui a été lancée depuis le Parlement européen en 2011, et qui vise à promouvoir une culture de paix, de dignité, de liberté et d’égalité. Dans ce cadre, Prem Rawat a été nommé ambassadeur de la paix, et les autorités de Cascais l’ont remercié pour son engagement au niveau international.

Des membres du gouvernement souhaitent faire de leur ville un “tremplin pour la paix” et dans cette optique, la chambre de commerce de Cascais a filmé l’interview donnée par Prem Rawat.

À la question : pourquoi la paix est-elle fondamentale pour l’être humain, il a répondu : « Parce que je pense que sans elle, nous ne pouvons pas vivre. C’est comme l’air que nous respirons. C‘est peut être moins évident pour la paix, mais si l’on regarde l’état du monde aujourd’hui, il semble de plus en plus évident que le patient est en train de mourir par manque de paix. » 


Au palais présidentiel, Miguel Gomes, président de l’YPO, a présenté Prem Rawat. Cette association, qui permet à ses membres de se créer un réseau professionnel et de continuer à se former, est l’une des plus importantes organisations de jeunes chefs d’entreprises, elle compte plus de 22 000 membres de moins de 45 ans dans 125 pays. Prem Rawat avait déjà été invité par la YPO au Portugal en 2011, et cette année encore, elle l’a chaleureusement accueilli. « L’engagement de Prem envers la paix est remarquable, souligne Michel Gomes. Il fait partie des rares personnes qui nous disent que la paix est fondamentale pour les êtres humains, qu’elle nous est intrinsèque. »

Prem in PortugalPrem a recommandé aux dirigeants de ne pas considérer le chiffre d’affaires et le développement de leur entreprise comme seuls critères de réussite. Utilisant des métaphores et des anecdotes, il a souligné que développer une force intérieure, une compréhension et un bien-être intérieur représente le baromètre ultime de l‘accomplissement en tant qu’individu.

Le lendemain, Prem s’est rendu à la prison Linhó de Cascais et s’est s’adressé à 50 prisonniers âgés de 18 à 30 ans, dont certains purgeaient des peines supérieures à leur âge. Malgré leur enfermement, Prem leur a dit qu’ils pouvaient trouver une liberté intérieure, qu’ils soient derrière des barreaux ou pas. La plupart d’entre eux participent au Programme d’éducation pour la paix (PEP) de la Fondation Prem Rawat, un parcours qui permet de découvrir ses propres ressources intérieures et l’espoir.

Prem in Portugal

Share this story

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail