Programme d’éducation pour la paix – Introduction

Programme d’éducation pour la paix

L’objectif du Programme d’éducation pour la paix (PEP) est d’aider les participants à découvrir leurs ressources intérieures, propres à chaque être humain – des qualités utiles dans la vie comme la force intérieure, la liberté de choix, l’espoir – et la faculté de ressentir une paix individuelle.

Ce programme éducatif novateur, animé par des bénévoles, consiste en une série de dix vidéos élaborées à partir d’extraits des conférences internationales données par Prem Rawat. Chaque vidéo aborde un thème : la paix, l’appréciation, la force intérieure, la conscience de soi, la clarté, la compréhension, la dignité, la possibilité de choisir, l’espoir et la plénitude. Ces ateliers interactifs s’adressent à tous publics, ils n’ont aucun caractère religieux ou sectaire.

Pour plus d’informations sur l’organisation d’un PEP dans votre région, ou pour tout autre renseignement, vous pouvez vous adresser à TPRF, en sélectionnant le « Peace Education Program », ou bien en écrivant à : pep@tprf.org.

Voir une vidéo de 6 minutes sur le Programme d’éducation pour la paix en haut de cette page. Pour plus d’information, consulter les « Questions fréquemment posées » dans le menu à droite.
Les vidéos sont sous-titrées en français sur YouTube (en bas à droite de la vidéo). S’ils n’apparaissent pas, cliquer sur la petite roue dentée et sur “sous-titres”, choisir “français” dans la liste, puis activer les sous-titres ‘cc’.

Les outils du Programme d’éducation pour la paix

Nouvelles du PEP

L’effet PEP en Colombie : « Il faut désarmer les cœurs »

Marian Masoliver, réalisatrice, est en Colombie avec Simon Edwards pour filmer l’effet du Programme d’éducation pour la paix (PEP) sur les anciens soldats, les victimes et tous ceux qui ont été touchés par cinquante ans d’une guerre civile qui vient de se terminer. Dans ce blog, elle raconte son voyage vers le village de Santa Lucia à la rencontre des membres des Forces armées révolutionnaires colombiennes (Farc), le plus important groupe rebelle du pays.

En Colombie, le PEP panse les blessures de la guerre

Marian Masoliver, réalisatrice, est en Colombie avec Simon Edwards pour filmer l’effet du Programme d’éducation pour la paix (PEP) sur les anciens soldats, les victimes et tous ceux qui ont été touchés par cinquante ans d’une guerre civile qui vient de se terminer. Dans ce blog, elle raconte sa visite dans le village de montagne d’Ituango.