Ce contenu est également disponible en: Anglais Italien Espagnol

2016 a marqué le 15e anniversaire de la Fondation Prem Rawat (TPRF). Son rapport annuel fait le point sur le travail accompli durant cette année.

Notre fondation établit chaque année un rapport sur les activités de l’année précédente pour informer le public sur ses programmes et ses finances en toute transparence. Cette démarche de TPRF s’inscrit, parmi d’autres, pour rendre compte de son activité. Elle lui vaut son excellent classement par des instituts d’évaluation indépendants tels que Charity Navigator ou Guidestar.

Le rapport montre qu’en 2016, TPRF a aidé davantage de gens à vivre dans la dignité, la paix et la prospérité.

Le Programme d’éducation pour la paix (PEP) a été présenté plus de 779 fois, touchant plus de 9 000 personnes dans 59 pays. Le PEP s’adresse à différents publics et a lieu dans des établissements éducatifs, des centres socio-culturels, des organismes des autorités judiciaires, ou en milieu carcéral.

Le rapport annuel comporte plusieurs témoignages de participants aux ateliers du PEP, dont celui du JAA Wetter Juvenile Detention (centre de détention pour mineurs), en Allemagne : « Ce programme m’a fait un bien fou. Il parle de ce qui compte le plus dans la vie, des vraies choses. »

Depuis quinze ans, TPRF organise des conférences avec Prem Rawat, son fondateur, pour faire prendre conscience que la paix individuelle est le fondement de la paix dans le monde. L’année 2016 n’a pas fait exception : TPRF a soutenu des rencontres en Europe, en Afrique, en Asie du Sud-Est et en Amérique du Sud. Ainsi, la Fondation s’est associée à la Fondation Desmond Tutu du Royaume-Uni pour présenter un colloque au British Film Institute, en présence de Prem Rawat et de personnalités représentatives de la justice criminelle. Le thème était le PEP et ses répercussions sur la baisse des récidives d’anciens détenus. Ce colloque a été retransmis en ligne et suivi par des milliers de personnes.

Parmi les autres initiatives de Peace for People* : sa campagne de sensibilisation avec un clip vidéo en soutien à la Journée internationale de la Paix des Nations Unies, qui a été vu plus de 4 millions de fois.

Le programme Food for People (FFP) a continué sa progression et a fourni cette année 379 472 repas à des enfants et des personnes âgées malades, contre 304 000 l’année précédente. Au Népal, où les habitants des régions rurales n’ont toujours pas retrouvé leur vie d’avant le tremblement de terre, TPRF a ajouté deux nouvelles écoles à son programme où les élèves bénéficient désormais de repas quotidiens. Au Ghana, une école pour orphelins a également rejoint FFP. Dans ces trois régions, Food for People continue d’avoir un impact important sur la santé, les résultats scolaires et la situation économique des villageois.

Le rapport annuel montre que le succès de TPRF repose sur le soutien indéfectible de donateurs privés dans plus de 50 pays. Depuis les débuts de la Fondation en 2002, et jusqu’en 2016, 11 000 personnes ont permis de recueillir la somme de 25,5 millions de dollars pour soutenir les programmes et les initiatives de la Fondation, dont 2 600 sont des donateurs mensuels, trimestriels ou annuels, qui versent 40 dollars en moyenne.

Voir la version complète du rapport annuel, traduit en français, ici.

(*) La paix pour tous.

Share this story

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail