Le 7 juin dernier, cent personnes se sont réunies au beau milieu de coquelicots, de lys et de pieds d’alouette dans les montagnes à 30 minutes d’Asheville, dans l’ouest de la Caroline du Nord, pour célébrer la vie et recueillir de l’argent pour les victimes du tremblement de terre au Népal.

Golden Garden PartyAu programme de cette “Golden Garden Party” organisée par Rachel et Ron Clearfield dans leur magnifique propriété, des prestations musicales, un délicieux repas indien et une vente aux enchères. Au total, la manifestation a rapporté 5500 $ à la Fondation Prem Rawat pour soutenir le Népal.

« Organiser cette opération a été un pur plaisir. C’était très réussi car les gens se sont montrés très généreux. On aide les gens mais on en retire tellement de joie », confie Ron, un musicien et chef d’orchestre très populaire dans la région.

C’est la huitième fois en huit ans que les Clearfield organisent une garden-party au printemps en faveur des programmes de TPRF.

Auction paintingRachel précise que cette année, l’événement avait une signification particulière car il s’agissait de venir en aide aux victimes du tremblement de terre du Népal. Rachel est artiste et elle a donné des tableaux et des bijoux de sa fabrication.

Elle désirait en faire un peu plus cette année, vu l’urgence : « Les besoins sont criants. Organiser cette journée représente beaucoup de travail, mais je l’ai fait en pensant aux gens dans la détresse et je suis très heureuse de savoir qu’on contribue à aider des familles et qu’on peut changer leur vie. »

Mela Indian buffetVingt-cinq bénévoles de la communauté d’Asheville ont mis la main à la pâte et plusieurs entreprises de la région ont fourni nourriture et boissons, dont le restaurant indien Mela et la cidrerie Noble Cider. Trois groupes musicaux se sont produits sur une scène en plein air construite pour l’occasion, interprétant des chansons traditionnelles des Appalaches ou du jazz fusion moderne, pour la plus grande joie du public. Quelques courageux se sont mis à danser sur un monticule d’herbe. Les orages grondaient mais il n’est tombé que quelques gouttes de pluie au moment où le soleil allait se coucher derrière les montagnes verdoyantes.

Cette manifestation, largement ouverte au public, a été relayée par les médias et a reçu l’appui de gens qui ne connaissaient pas TPRF, notamment deux médecins népalais qui en ont parlé à leur travail.

Les Drs Mridu et Thakuri ont envoyé un courriel à Rachel et Ron pour les remercier : « En ce moment, les Népalais ont un besoin crucial d’être aidés et ils en auront besoin encore longtemps. Le soutien que des gens comme vous leur apportent nous touche profondément. »

 

Share this story

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail