Ce contenu est également disponible en: Anglais Italien

Le 29 mars, le journal australien The Armidale Express a parlé du documentaire Inside Peace, qui illustre les répercussions du Programme d’éducation pour la paix (PEP) sur les détenus de la prison d’État de Dominguez au Texas.

Le Professeur Marty Branagan, directeur du département d’études sur la paix à l’université de Nouvelle-Angleterre d’Armidale, y donne son point de vue.

« C’est un film enthousiasmant, explique-t-il, mais aussi éducatif. Il montre comment œuvrer pour la paix à un niveau individuel, développer la paix intérieure, l’estime de soi et la dignité. Ce programme fait du bien à ceux qui le suivent, comme les détenus ici, mais également à la société toute entière. »

La projection en avant-première d’Inside Peace le 4 avril au cinéma Belgrave d’Armidale, était suivie d’un débat « sur les questions soulevées par le film, et notamment l’aide que peut apporter le PEP dans les prisons et dans d’autres contextes ».

Ont participé à cette table ronde, outre Marty Branagan : Kevin Dupé, directeur général de la Banque régionale d’Australie, Brad Widders, conseiller régional d’Armidale et membre de la communauté Anaïwan, Cynthia Briggs, une autochtone aînée, et Bernie Shakeshaft, fondateur du service pour la jeunesse BackTrack.

Une journée d’information sur le Programme d’éducation pour la paix s’est tenue le lendemain à l’université de Nouvelle-Angleterre.

Voir ici l’article de l’Armidale Express (en anglais).

Share this story

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail