Actualités et chroniques du Blog

Le programme Food for People, un facteur de réussite scolaire sans précédent

Le programme Food for People, un facteur de réussite scolaire sans précédent

Là où il est implanté, le programme Food for People de la Fondation Prem Rawat est à l’origine d’une augmentation importante du taux de scolarisation et d’une réussite scolaire sans précédent. Cette nouvelle vidéo présente Kenneth Odjamgba, le premier élève de son école à poursuivre des études universitaires grâce à cette initiative humanitaire.

Des bénévoles de Miami racontent l’éducation pour la paix en prison

Des bénévoles de Miami racontent l’éducation pour la paix en prison

C’est dans le centre pénitentiaire des Everglades à Miami qu’on trouve le plus grand nombre de détenus participant au Programme d’éducation pour la Paix (PEP) dans les prisons aux États-Unis. « Il y a un détenu incarcéré ici depuis l’âge de 18 ans, raconte Lucy Collins, une animatrice bénévole du PEP. Un conseiller nous a confié que ce type n’avait jamais parlé ni souri à personne, jusqu’au jour où il a commencé à suivre ce programme. Il était resté renfermé sur lui-même pendant 46 ans et maintenant il sourit tout le temps ! »

Une réponse à la violence urbaine : “La paix est inévitable” projeté à Croydon, près de Londres

Une réponse à la violence urbaine : “La paix est inévitable” projeté à Croydon, près de Londres

La capacité de transformation du Programme d’éducation pour la paix (PEP) a crevé l’écran lors de la projection de La paix est inévitable, qui a eu lieu récemment à Croydon, une ville proche de Londres. Ce documentaire montre l’influence du PEP sur les membres d’un gang équatorien, les Bloods d’Ibarra, qui ont abandonné la violence et se consacrent à des projets constructifs au sein de leur quartier.

“Faire connaissance avec moi-même” : un détenu découvre sa vraie nature à travers l’éducation à la paix

“Faire connaissance avec moi-même” : un détenu découvre sa vraie nature à travers l’éducation à la paix

Incarcéré depuis vingt-huit ans, Tony Cobb est encore hanté par ses souvenirs d’enfance. Grâce au Programme d’éducation pour la paix, il a une compréhension nouvelle de la vie : « J’ai compris qu’une douce et belle réalité à découvrir en moi m’attendait. J’avance désormais avec la connaissance et la liberté de faire les choses avec clarté. »