Blog

Cuzco, Pérou : le Programme d’éducation pour la paix aide des jeunes à bâtir une culture de paix

Cuzco, Pérou : le Programme d’éducation pour la paix aide des jeunes à bâtir une culture de paix

La réalisatrice Marian Masoliver s’est rendue à Cuzco, au Pérou, en compagnie de Simon Edwards pour filmer les répercussions du PEP dans la vie des jeunes qui ont suivi le Programme d’éducation pour la paix (PEP). Dans cet article, elle fait part de son expérience. Pour voir leur vidéo dès sa sortie, inscrivez-vous à la lettre d’information de TPRF en cliquant sur « S’abonner » dans le menu du haut.

Grand succès du forum “Vagues de Changement” avec Peace Partners

Grand succès du forum “Vagues de Changement” avec Peace Partners

Le forum Vagues de Changement (“Waves of Change”) qui a eu lieu à Croydon, au Royaume-Uni, a parlé du rôle important que le Programme d’éducation pour la paix (PEP) peut jouer pour résoudre les problèmes de violence chez les jeunes. Vous pouvez consulter le compte rendu de l’un des organisateurs de la conférence et regarder la vidéo.

Des bénévoles de Miami racontent l’éducation pour la paix en prison

Des bénévoles de Miami racontent l’éducation pour la paix en prison

C’est dans le centre pénitentiaire des Everglades à Miami qu’on trouve le plus grand nombre de détenus participant au Programme d’éducation pour la Paix (PEP) dans les prisons aux États-Unis. « Il y a un détenu incarcéré ici depuis l’âge de 18 ans, raconte Lucy Collins, une animatrice bénévole du PEP. Un conseiller nous a confié que ce type n’avait jamais parlé ni souri à personne, jusqu’au jour où il a commencé à suivre ce programme. Il était resté renfermé sur lui-même pendant 46 ans et maintenant il sourit tout le temps ! »

“Faire connaissance avec moi-même” : un détenu découvre sa vraie nature à travers l’éducation à la paix

“Faire connaissance avec moi-même” : un détenu découvre sa vraie nature à travers l’éducation à la paix

Incarcéré depuis vingt-huit ans, Tony Cobb est encore hanté par ses souvenirs d’enfance. Grâce au Programme d’éducation pour la paix, il a une compréhension nouvelle de la vie : « J’ai compris qu’une douce et belle réalité à découvrir en moi m’attendait. J’avance désormais avec la connaissance et la liberté de faire les choses avec clarté. »

Reportage photo : une journée au centre Food for People du Ghana

Reportage photo : une journée au centre Food for People du Ghana

Louise Roenn Svane, bénévole de TPRF, s’est récemment rendue au centre Food for People (FFP) du Ghana. Dans ce pays, comme en Inde et au Népal, Food for People a pour mission de fournir de l’eau potable et d’offrir des millions de repas équilibrés à des enfants et des personnes âgées malnutris. Voici quelques photos prises par Louise, avec ses commentaires.