Ce contenu est également disponible en: Anglais Italien

Questions fréquemment posées sur le PEP

Qu’est-ce que la Fondation Prem Rawat (TPRF) ?

C’est une fondation à but non lucratif, créée en 2001, pour répondre aux besoins fondamentaux que sont la nourriture, l’eau et la paix, afin que chaque être humain vive dans la dignité, la paix et la prospérité. À travers ses différents programmes et initiatives, l’objectif de TPRF est de bâtir un monde de paix, personne après personne.
Pour en savoir plus sur la Fondation : www.tprf.org/fr/accueil.

Qu’est-ce que le Programme d’éducation pour la paix (PEP) ?

Conçu par la Fondation Prem Rawat, le Programme d’éducation pour la paix comprend 10 ateliers qui développent différents thèmes pour permettre à chaque individu de découvrir ses ressources intérieures. Chaque thème est illustré par des extraits vidéo sur la paix intérieure, tirés des conférences internationales de Prem Rawat, fondateur de TPRF.

Quels sont les 10 thèmes du PEP ?

La paix, l’appréciation, la force intérieure, la conscience de soi, la clarté, la compréhension, la dignité, le choix, l’espoir et la plénitude.

Quels sont les objectifs du PEP ?

Pour les participants :
1. Comprendre que la paix individuelle est possible.
2. Prendre conscience de ses ressources personnelles, telles que la clarté, l’espoir et la liberté de choix.
3. Comprendre que ces ressources sont en chaque être humain.

Quelle formation ou expérience faut-il pour animer un PEP ?

L’animateur n’est pas un enseignant. Son rôle est très simple et ne requiert pas de compétence particulière : il fait démarrer le DVD, distribue les documents, aménage des pauses si nécessaire, et des temps de réflexion et de partage entre les participants. Cette formation concerne la découverte de soi – une démarche très personnelle qui ne peut être obligatoire.

Dans quel cadre a lieu le PEP ?

Le PEP est proposé en plusieurs langues et dans une grande variété de lieux dans le monde : des prisons, des associations, des centres de formation pour adultes, des hôpitaux, des résidences pour personnes âgées, des associations de soldats revenus du front. Chaque mois, de nouveaux établissements et organismes accueillent le PEP.

Que faut-il faire pour démarrer un PEP ?

1. Constituer une équipe d’au moins 2 personnes. Les bénévoles titulaires d’une licence doivent rechercher un établissement pour accueillir le PEP. Cet établissement peut mobiliser son personnel pour renforcer l’équipe de bénévoles, ou obtenir une Licence Directe et assurer lui-même l’organisation du PEP. Pour plus d’informations sur les types de licence, consulter cette page.

2. Rendez-vous sur la page du Programme d’éducation pour la paix pour prendre connaissance des informations et des ressources disponibles (matériel pédagogique, vidéos, lettres de recommandation, etc.). Puis allez à la page Comment démarrer un PEP.

3. Consultez les informations sur les Licences Directes ou Bénévoles, puis demandez la licence qui vous concerne.

4. Votre demande sera examinée dans un délai d’un jour ou deux. Vous recevrez par email une autorisation de licence ou une demande d’informations complémentaires. L’email d’approbation vous expliquera les étapes suivantes pour démarrer le PEP.

5. Pour toute question, écrire à l’assistance du PEP.

Que demande TPRF aux titulaires d’une licence PEP ?

Comptes rendus de formation. À l’aide du système de gestion et de liaison du PEP (PEP Report System), vous ferez un bref rapport en ligne au début et à la fin de chaque formation. Ces informations aident TPRF à suivre les évolutions du programme dans le monde.

Rester en contact. Des bulletins et des informations concernant le PEP sont envoyés régulièrement par email à tous les bénévoles et animateurs.

Commentaires. TPRF rassemble vos récits, entretiens, anecdotes, citations, photos et tous vos commentaires sur les répercussions du programme sur les participants.
Les publications sur les réseaux sociaux et la plupart des nouveaux articles publiés sur le site de TPRF proviennent des comptes rendus des animateurs. Les témoignages des participants (qui peuvent rester anonymes), les photos (avec l’accord des participants) et les remarques des animateurs ou de l’organisme d’accueil racontent de façon vivante comment se déroule le programme.
TPRF peut vous aider à rédiger les autorisations pour les photos et vous conseiller sur la façon de recueillir les histoires, des témoignages et photos. Toutes vos contributions – si vous le souhaitez – nous sont très utiles et nous vous en remercions.

Pour rester informé(e)

Si vous souhaitez être tenu(e) informé(e) des dernières actualités, récits, vidéos et conférences, vous pouvez vous inscrire ici. TPRF est attentive au respect de la vie privée. En cliquant sur “Submit”, vous indiquez que vous acceptez notre politique de confidentialité.

S’inscrire