La Fondation Prem Rawat (TPRF) soutient le projet d’anciens jeunes membres de gangs pour approvisionner les populations victimes de la faim à Ibarra, en Équateur. Ce groupe, Street Peace and Respect, qui a renoncé à la violence après avoir suivi le Programme d’éducation pour la paix de TPRF, œuvre aujourd’hui pour le bien de la population locale.

seeds Ecuador food Le confinement instauré en Équateur pour contrôler la pandémie de Covid-19 n’a fait qu’accroître les problèmes liés au manque de nourriture dans leur quartier d’Alpachaca, ainsi que dans les zones rurales voisines. Cette initiative humanitaire locale fournit régulièrement des provisions d’urgence à des personnes âgées et handicapées. Par ailleurs, en vue d’assurer la sécurité alimentaire pour les années à venir, elle fait venir des semences et des semis pour les jardins familiaux.

TPRF a accordé une subvention de 15 000 dollars à ce projet qui a reçu l’appui de deux autres organisations caritatives, Vibrant Village Foundation et Jen Lee Foundation. La logistique et le transport sont assurés par des associations locales et des fonctionnaires de l’administration.

« Nous remercions toutes les personnes qui nous permettent de continuer à apporter cette aide au niveau local, car nous poursuivons notre action dans cet état d’urgence, déclare Cristian Ubidia, membre fondateur de Street Peace and Respect. »

« Je vous remercie tous du fond du cœur de nous soutenir dans cette situation difficile, déclare une mère qui a reçu de l’aide pour nourrir sa famille. Il y a trois personnes handicapées chez moi et nous n’avons pas de travail. »

« C’est dur de ne pas pouvoir sortir de chez soi, indique un autre bénéficiaire en fauteuil roulant. On ne voit pas d’issue, et nos revenus diminuent. Merci de votre aide, c’est une bénédiction, vraiment. »

La nourriture livrée est achetée le plus souvent possible chez de petits fermiers pour les soutenir.

« L’appui de la Fondation Prem Rawat est un vrai coup de pouce aux habitants, en amont comme en aval, explique le chef du projet Paul Murtha. Les gens seeds Ecuador food manquaient de nourriture et cette aide vitale arrive juste à temps. Je remercie donc tous les donateurs de TPRF dans le monde. Nous sommes tous vraiment reconnaissants. Ce projet révèle la bonté chez les gens, et l’unité qu’il fait naître dans les villages est vraiment touchante. »

Les bouleversements économiques provoqués par la pandémie ont incité un grand nombre d’habitants à trouver des solutions à long terme pour faire face à l’insécurité alimentaire. On voit ainsi des familles se regrouper pour créer des banques de semences et des jardins communautaires.

En concertation avec des personnes qui jouent un rôle au niveau local, TPRF encourage ainsi les efforts de simples citoyens en finançant l’achat de plus d’un million et demi de semences et semis, ainsi que l’animation d’ateliers pratiques destinés à optimiser les rendements dans des milliers de jardins familiaux.

« C’est une excellente stratégie pour l’amélioration de la qualité de vie des habitants, ajoute Paul Murtha. Les jardins familiaux forment aujourd’hui la base d’un programme alimentaire durable. »

L’aide humanitaire de TPRF en Équateur est l’une des nombreuses actions de la Fondation pour répondre à la pandémie de Covid-19 dans le monde. Pour plus d’informations, cliquer ici.

TPRF propose également ses centres Food for People et son Programme d’éducation pour la paix afin d’aider les gens à vivre dans la dignité, la paix et la prospérité partout dans le monde.

Regarder la vidéo ci-dessous qui montre comment le Programme d’éducation pour la paix a changé le comportement de ces jeunes, anciens membres de gangs à Ibarra :

Voir aussi leur vidéo musicale pour promouvoir la paix, réalisée avec la collaboration de TPRF :

 

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail