Ce contenu est également disponible en: Anglais Italien Espagnol

Le 8 octobre dernier, Prem Rawat a rencontré les étudiants qui participent au Programme d’éducation pour la paix (PEP) à l’université Taylor de Kuala Lumpur, en Malaisie.

Taylor's UniversityL’année dernière, le PEP a été présenté pour la première fois en Malaisie à l’université Taylor, car il s’inscrit dans la droite ligne de la mission de l’établissement : enrichir “les esprits, les mains et les cœurs” des étudiants.

En s’adressant aux étudiants et aux professeurs, Prem est revenu sur des thèmes abordés dans les ateliers du PEP, pour les encourager à puiser dans leur force intérieure lorsqu’ils traversent des moments difficiles dans leur vie, et à ne pas laisser leurs problèmes prendre le pas sur leurs efforts pour se sentir en paix. Il a donné l’exemple du bébé qui apprend à marcher, pour illustrer la différence entre le fait d’échouer dans la vie ou d’accepter l’échec.

Après une chute, le bébé ne renonce pas à marcher. « Lorsque vous êtes tombé, vous ne vous êtes pas dit : “bon, terminé”. Vous n’avez pas réussi tout de suite mais vous n’avez pas accepté l’échec. Vous vous êtes entraîné jusqu’à ce que vous marchiez. Et là, vous avez fait un pas énorme, car dès lors, vous avez eu accès au monde entier, vous avez pu aller où vous voulez. Vous vous êtes offert la liberté ! »

Chaque individu a du bon et du mauvais en lui, a poursuivi Prem. À l’aide d’histoires et de métaphores, il a souligné que le choix d’alimenter le bien réside au « cœur même de la force émotionnelle, physique et mentale, et de la clarté ».

« C’est cela vivre sans accepter les échecs : faire un choix en conscience. Comprendre que la paix est là, en vous, qu’elle a toujours été là et le sera toujours – que la paix est à l’intérieur de vous. »

Prem a également rencontré des participants au PEP lors d’une séance de questions-réponses abordant de nombreux sujets : le programme d’aide alimentaire de la Fondation Prem Rawat, le sens du vrai bonheur et comment faire face à la perte d’êtres chers. Beaucoup ont trouvé la conférence très instructive.

« Prem Rawat nous a rappelé que nous sommes des êtres humains et qu’être en vie est un précieux cadeau. La paix est en nous à chaque instant. Nous pouvons prendre des décisions et gagner en clarté », a déclaré Saw Kai Xuan, étudiant à l’université Taylor.

Share this story

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail