La capacité de transformation du Programme d’éducation pour la paix (PEP) a crevé l’écran lors de la projection de La paix est inévitable, qui a eu lieu récemment à Croydon, une ville proche de Londres. Ce documentaire montre l’influence du PEP sur les membres d’un gang équatorien, les Bloods d’Ibarra, qui ont abandonné la violence et se consacrent maintenant à des projets constructifs au sein de leur quartier.

Ce message tombait bien pour les habitants de Croydon qui cherchent des solutions pour remédier à la flambée de violence des gangs. La projection au David Lean Cinema était organisée par Peace Partners, une association caritative britannique qui travaille avec la Fondation Prem Rawat pour offrir le Programme d’éducation pour la paix aux jeunes de Londres. Il y a quelques mois, Peace Partners a reçu une subvention de la Loterie nationale britannique pour développer ce programme qui a fait ses preuves en aidant les participants à faire de meilleurs choix dans leur vie.

Cette formation consiste en dix ateliers multimédia qui explorent des thèmes tels que la force intérieure, la conscience de soi, la dignité, le choix et l’espoir à partir d’extraits vidéo de conférences de Prem Rawat.

Après la projection à Croydon, une table ronde était organisée avec les réalisateurs du film et Kheron Kenardo, un travailleur social très engagé auprès des jeunes délinquants. Christian, un ancien membre de gang qui apparaît dans le documentaire, a pu participer à la discussion en direct d’Équateur via une connexion Skype.

Kheron a raconté comment il s’y était pris pour stopper le cercle vicieux de la violence malgré les embûches et la pression d’un gang qui voulait l’enrôler. Christian, de son côté, a souligné que les jeunes à risque doivent être traités avec respect, amour, humilité et gentillesse. Tous deux ont insisté sur le fait que la paix personnelle est le fondement de quartiers apaisés.

« Pour résumer, ce film parle de transformation, explique Kathy Miller, enseignante et bénévole de Peace partners. Il y est question de la façon de rechercher la paix et de la trouver, et d’un groupe de jeunes gens qui ont découvert que la paix est inévitable. Chacun est reparti en réfléchissant à sa propre vie et à la manière incontestable de trouver la paix en soi. »

Pour en savoir plus, lire l’article où Kathy s’exprime plus longuement sur ce sujet sur le site Web de Peace Partners ici (en anglais).

Si vous-même ou votre organisation souhaitez organiser une projection de La paix est inévitable, vous pouvez en faire la demande ici.

Voir ici comment vous ou une institution pouvez proposer le PEP.

Share this story

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail