Ce contenu est également disponible en: Anglais Espagnol

Pour répondre à l’augmentation de la violence à Londres, Prem Rawat a été invité au Centre de formation professionnelle de Lambeth aux côtés de responsables et de militants locaux qui ont annoncé le déploiement du Programme d’éducation pour la paix.

Londres, le 11 juin 2018 :

  • Le Programme d’éducation pour la paix (PEP) de Prem Rawat, qui est déjà utilisé dans plusieurs prisons du Royaume-Uni et d’autres pays, va être proposé aux jeunes Londoniens de plus de 14 ans.
  • Cette annonce a été faite au Centre de formation professionnelle de Lambeth, une agglomération du Grand Londres, lors d’un événement réunissant Prem Rawat, la pasteure Lorraine Jones et Dwaynamics, dans le cadre de la campagne #peaceispossible.
  • La semaine précédente, Ben Eine, un artiste du street art, a peint le message de Prem Rawat Peace is Possible sur un mur du quartier de Shoreditch.

Le Programme d’éducation pour la paix va être proposé aux jeunes Londoniens de plus de 14 ans afin d’enrayer l’augmentation de la violence dans la capitale. Cette formation est mise en place avec la collaboration des centres associatifs, des acteurs sociaux, des écoles et des clubs pour la jeunesse de Londres.

Mis en place au Royaume-Uni dans plusieurs prisons dont celles de Leeds, de Doncaster et de Thameside à Londres, le Programme d’éducation pour la paix permet aux détenus de découvrir leurs propres ressources intérieures et réduit les risques de récidive. Il a aussi été utilisé avec succès dans des zones d’après-conflit en Colombie, à Soweto en Afrique du Sud, et au Timor-Oriental.

Le PEP est également présent dans des écoles, des centres associatifs et des hôpitaux dans diverses parties du monde. En Colombie, le vice-président a demandé à ce que cette formation soit étendue à toute l’armée, au personnel de police, à leurs familles et à tout ancien combattant de la plus grande guerre civile de l’histoire.

Cette annonce faite par Prem Rawat survient au moment où Londres fait face à une grave montée de la violence. Depuis le début de l’année, sur les 62 meurtres commis dans la capitale, 37 sont le fait d’agressions à l’arme blanche. De janvier à septembre 2017, les commissariats de police du Royaume-Uni ont enregistré 37 443 agressions à l’arme blanche et 6 694  agressions par des armes à feu.

La rencontre du 11 juin faisait partie de la campagne de Prem Rawat #peaceispossible, pour laquelle Ben Eine, un artiste du street art, a réalisé une fresque murale illustrant le message intemporel de Prem Rawat, rue Ebor, à Shoreditch. Les invités, parmi lesquels le haut-commissaire de Jamaïque et le maire de Lambeth, ont pu apprécier le spectacle de jeunes talents locaux mêlant musique, danses et poésie slammée.

Prem Rawat a déclaré : « Je voudrais remercier la pasteure pour son invitation à la soirée Seeds of Peace (graines de paix). Rassembler les populations touchées par la violence des jeunes fait partie du processus de guérison. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de proposer mon Programme d’éducation pour la paix aux jeunes Londoniens afin de leur rappeler que la paix est possible. Si cette formation prouve son efficacité là où des conflits armés ont eu lieu, comme en Colombie et en Afrique du Sud, j’ai l’espoir qu’elle soit bénéfique dans les rues de Londres. »

Pasteure Lorraine Jones, dont le fils Dwayne Simpson est mort poignardé en 2014, est la fondatrice de Dwaynamics, un club de boxe dans le quartier de Lambeth. Elle est très impliquée dans la vie du quartier : « Nous devons travailler ensemble pour que nos enfants ne se fassent plus tuer, déclare-t-elle. Se décourager est facile, mais l’espoir est là et le travail que nous avons réalisé avec Dwaynamics en est la preuve. L’onde de choc de la criminalité à l’arme blanche est dévastatrice pour un quartier. Avec #peaceispossible et le Programme d’éducation pour la paix, nous espérons transformer la douleur en force, guérir une population déchirée par la violence chez les jeunes et inviter la génération suivante à s’inspirer de messages positifs et pacifiques. »

À propos de Prem Rawat :

Prem Rawat, qui a aujourd’hui 60 ans, était encore un enfant lorsqu’il a commencé à s’exprimer en public dans son pays natal, l’Inde, voici plus de 50 ans. Dès lors, il a voué sa vie à faire connaître son message en faveur de la paix et de la découverte de soi.
Prem Rawat s’est adressé à plus de 15 millions de personnes lors des conférences qu’il a données dans le monde entier ; son programme pour la paix est enseigné dans plus de 80 pays. Son parcours l’a amené à s’exprimer notamment au parlement européen, au Sénat italien, au sein de grandes universités et lors de forums pour hommes d’affaires.

En 2012 le “Prix d’excellence pour l’Œuvre de toute une vie” de l’Asia Pacific Brands Foundation, lui a été décerné, reconnaissance exceptionnelle attribuée à seulement vingt personnalités, dont Nelson Mandela.

Share this story

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail