(Pour lire la 1re partie : PeaceBeats Toulouse 2016 – Au rythme de la paix.)Blue logo wide

Marie Ferrandon fait partie d’une équipe de bénévoles qui organise “PeaceBeats” à Toulouse chaque année depuis trois ans, une manifestation qui a pour but d’encourager les jeunes Toulousains à se tourner vers la paix. L’équipe a calqué le PeaceBeats toulousain sur l’événement du même nom qui avait eu lieu pour la première fois en 2013 à Brixton en Angleterre, en y ajoutant chaque année une touche créative propre à la culture française. Marie a écrit ce récit au nom de toute l’équipe. 

Nous avons commencé notre troisième édition de PeaceBeats, sur le thème du cabaret, samedi 8 octobre 2016 à 20 h 30, au Café-Théâtre, une école de musique de Toulouse. Ce furent vraiment de beaux moments, avec la projection vidéo d’extraits de conférences de Prem Rawat sur la réalisation personnelle, et d’une présentation du Programme d’éducation pour la Paix (PEP) de TPRF, le tout entrecoupé de performances. « Pour les spectateurs, c’était deux choses en une, ont dit Les Dandys Sucrés. Un beau mélange d’artistes du coin et un message de paix à faire passer. ».

lillyNous avons pleuré avec Lily qui a rappé avec tout son cœur et a raconté comment la musique et la paix qu’elle trouve en elle l’ont fait avancer.

Nous avons beaucoup ri avec les trois crieurs (acteurs/clowns/bouffons) qui lisaient à haute voix les propositions, mises dans une boîte quelques instants plus tôt par le public, puis les mimaient et les improvisaient. Les artistes, jeunes, talentueux, impertinents, généreux, drôles, loufoques, faisaient tous appel à notre humanité commune. Charlie, qui présentait la soirée, a également joué avec nous tous, allant et venant avec aisance entre les crieurs, les spectateurs et tous les autres musiciens ; ses interventions étaient pleines de poésie et d’humour. Pour Julien, l’un des artistes, « les crieurs ont donné le ton pour cette soirée vraiment sympa ».

3-crieursOn pourrait imaginer qu’une manifestation ayant pour thème ‘la paix’ serait un peu sérieuse, convenue ou ennuyeuse. Mais avec le talent et la participation de tous, elle a été une véritable expérience de paix.

 

La soirée a été créative, assez magique, brillante, chaleureuse et surtout très joyeuse. Un jeune homme nous a confié qu’il avait adoré les vidéos, « Elles m’ont donné envie de creuser un peu plus. À la fin, on était tous radieux ». Et personne ne voulait partir.

charlie-mc-3

les-dandys-sucresPeaceBeats n’est pas encore terminé. Les artistes qui y ont gracieusement participé veulent fêter la sortie du clip vidéo qui retrace PeaceBeats Toulouse 2016 (disponible sur YouTube début 2017). Ils ont adoré travailler avec notre équipe, et c’est avec grand plaisir que nous allons tous nous réunir à nouveau autour d’un repas.

greg-singingIl y a ceux qui ont offert un soutien pour la production du clip vidéo et ceux qui ont déjà proposé leur participation pour la prochaine édition ! De notre côté, la phase de planification est en cours, et nous n’avons qu’une envie : vous raconter le PeaceBeats 2017 !

 

jam-session

Share this story

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail