Le Programme d’éducation pour la paix arrive à point nommé dans l’histoire du système pénitentiaire.