Ce contenu est également disponible en: Anglais Espagnol

Prem Rawat s’est adressé à des détenus qui suivent le Programme d’éducation pour la paix (PEP) dans deux établissements pénitentiaires en Californie et en Floride. Il répondait à une invitation de leurs directeurs, impressionnés par les répercussions positives de ce programme sur la vie des détenus et leur comportement.

Fondateur de la Fondation Prem Rawat (TPRF), auteur et ambassadeur de la paix, Prem Rawat a conçu un programme novateur pour aider les participants à renforcer l’espoir, la clarté et la paix dans leur vie. Chaque atelier de ce PEP traite d’un thème, par exemple la dignité et la plénitude, illustré par des extraits de conférences données par Prem Rawat. Lors de ses deux interventions, Prem a développé ces mêmes thèmes, puis répondu aux questions des détenus.

Le centre correctionnel des Twin Towers de Los Angeles, où Prem Rawat s’est adressé à 35 détenus le 26 juillet dernier, est la plus grande prison et le plus grand centre pour malades mentaux au monde. Depuis trois ans, des centaines de détenus ont pu bénéficier du PEP, et les résultats observés indiquent une baisse de la violence et de meilleures relations avec leurs familles.

« Ce programme permet aux individus d’aller puiser dans leurs ressources intérieures, explique Sally Weaver, la bénévole qui supervise le PEP dans cet établissement. Cela les aide à regarder au plus profond d’eux-mêmes, à réfléchir et faire de meilleurs choix.

KCAL TV, une chaîne affiliée à CBS à Los Angeles, a relayé le succès du Programme d’éducation pour la paix. Et le documentaire primé “Inside Peace”, qui montre l’impact du PEP sur des détenus texans, continue d’être diffusé sur les différentes stations de la chaîne PBS dans tous les États-Unis.

Le PEP a reçu un très bon accueil de la part de la direction du centre de détention Métro-Ouest de Miami où M. Rawat a parlé le 13 août dernier devant une soixantaine de détenus qui participent au programme. Le PEP a touché des centaines d’entre eux depuis sa mise en place en 2014, et beaucoup confient qu’il a transformé leur vie.

« J’avais tellement de colère en moi la première fois que je suis venu. Maintenant je suis détendu, en paix », explique un participant de Metro-West.

Lors de la rencontre qui s’est tenue dans cette prison, plusieurs détenus ont remercié Prem Rawat personnellement pour l’aide que son message leur a apportée. « Votre message fait vibrer mon cœur. Je découvre ma force, mon amour, ma nature, ma paix, ma joie, mon talent », a déclaré l’un d’eux. « Votre message a sauvé ma vie, mon avenir et mon identité. Il m’a permis de m’accrocher fermement à la paix », a ajouté un autre.

L’avenir qu’entrevoient ces détenus à Los Angeles et Miami est le même que celui de milliers d’autres personnes dans les 83 pays où le PEP est présent. En Afrique du Sud, le programme vient d’être autorisé dans tous les établissements pénitentiaires. En Australie, la direction des prisons du Queensland a récemment loué son rôle dans la diminution de la violence.

Actuellement, Prem Rawat et TPRF se consacrent à développer cette formation en direction des populations “à risque” dans le monde, pour leur éviter de faire des choix qui les mèneraient en prison. À Londres, pour répondre à la flambée de violence des bandes de jeunes, Prem Rawat a annoncé un partenariat avec les centres sociaux, les écoles et les clubs pour proposer le PEP à la jeunesse. En Colombie, le gouvernement est en train de le mettre en place dans plus de 500 écoles publiques pour aider le pays à panser ses blessures après des décennies de guerre civile.

Le PEP est conçu pour aider les gens de toutes origines, toutes religions et toutes cultures, et il est proposé dans toutes sortes d’organisations, pas seulement en milieu carcéral ou auprès des populations défavorisées, mais aussi dans les milieux d’affaires, les universités, les associations d’anciens combattants et auprès des forces de police.

Photos (les trois dernières) avec l’autorisation de l’établissement pénitentiaire et de réinsertion de Miami-Dade à Metro-West.

Cette vidéo est traduite en plusieurs langues. Cliquer sur la petite roue dentée (Paramètres) dans le bas de la vidéo, puis sur “Subtitles” (Sous-titres) et choisir “Français” dans la liste.

 

Share this story

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail