Prem Rawat a récemment conclu une série de conférences en Italie et il a reçu le titre de citoyen d’honneur des villes de Calatafimi-Segesta et de Palerme, capitale de la Sicile. À chaque fois, il a invité ceux qui étaient venus l’écouter à trouver la paix dans leur vie.

Le 28 juin, dans l’amphithéâtre antique de Ségeste construit sur les pentes du mont Barbaro, Prem Rawat s’est adressé à 2 000 personnes lors d’une manifestation en faveur de la paix, pendant laquelle il a reçu le titre de citoyen d’honneur de Ségeste. À cette occasion, des personnalités se sont exprimées, dont Vito Sciortino, le maire de Segeste. Cette soirée était entrecoupée d’intermèdes musicaux.

Segesta AmphitheatreAu cours de cet événement retransmis en direct à la radio dans toute la Sicile, Prem Rawat a été interviewé par Salvatore Ficarra, un humoriste et acteur italien très connu. À sa question, la paix est-elle possible dans un monde surarmé et déchiré par les guerres, Prem Rawat a répondu en pointant son doigt vers la lune qui brillait au-dessus du très beau site en plein air : « Vous voyez cette lumière là-haut ? C’est la lune. Il n’y a pas si longtemps, l’être humain a relevé le défi de s’y rendre. Beaucoup ont affirmé que c’était impossible. D’autres ont dit : “on peut y arriver”. Puis des gens comme vous et moi y sont allés et s’y sont posés. Et cela, grâce à ceux qui ont dit “oui, c’est possible” et non ceux qui ont dit “ce n’est pas réalisable”. Je suis là, devant vous, et je vous dis que c’est possible. Nous devons choisir. »

Palermo citizenshipLe lendemain, lors d’une cérémonie à la Villa Niscemi, l’hôtel de ville, le maire de Palerme, Leoluca Orlando, a remis à M. Rawat le titre de citoyen d’honneur de la ville et d’ambassadeur de la paix dans le cadre de la Déclaration de Bruxelles signée au Parlement européen en 2011 et qui a pour objectif de promouvoir la paix, la dignité, la liberté et l’égalité. Entouré d’une cinquantaine de personnalités, le maire a remercié M. Rawat pour son travail en Sicile et ailleurs. « C’est un honneur pour le conseil municipal de décerner cette distinction à un homme qui se bat et s’engage avec courage et détermination dans la poursuite de la paix et l’affirmation des droits de chacun. »

Lors des six conférences qu’il a données en Sicile, Prem Rawat a parlé devant différents publics : des présidents, des médecins, des patients et des détenus. Il a prononcé des discours devant des milliers de gens lors de la Convention nationale de l’association des donneurs de sang, de la conférence médicale pour la paix et d’un événement dans le cadre de l’Engagement pour la paix à Mazara del Vallo, une ville dont il est citoyen d’honneur depuis 2011. Prem Rawat s’est aussi rendu dans une prison et un centre qui soigne les troubles de l’alimentation, deux établissements qui proposent le Programme d’éducation pour la paix (PEP) de TPRF. Le PEP est un parcours qui aide les gens à découvrir des ressources propres à chacun, telles que la force intérieure et la faculté de faire des choix.

Segesta AmphitheatreFondée il y a plus de 2 700 ans, Palerme est le berceau de différentes cultures. Sa situation stratégique en mer Méditerranée lui a valu le nom de “ville la plus conquise au monde” et elle a été au fil des siècles le théâtre de violents conflits politiques. Aujourd’hui, les dirigeants de Palerme essaient de développer des relations harmonieuses entre ses habitants mais aussi ceux des villes voisines. Une démarche complétée par le travail de Prem Rawat et de TPRF, sa fondation humanitaire, déclare M. Orlando, maire de Palerme, qui précise :

« La paix est nécessaire au bien-être, elle est au cœur de la dignité de la personne. Palerme est une cité de la paix multiculturelle. »

Segesta AmphitheatreEn recevant le titre de citoyen d’honneur, Prem Rawat s’est engagé à redoubler d’efforts pour que les individus à travers le monde développent un sens de la paix.

« Je relève ce défi et j’espère que mes efforts auront un résultat tangible, non seulement en Sicile ou en Italie, mais aussi en Europe et dans le monde entier. Je sais que, partout où je me rends pour parler de la paix, les gens sont généralement sceptiques. Mais nous faisons bouger les choses. Une forêt ne démarre pas avec des arbres. Elle commence par des graines. Nous sommes en train de semer les graines. »

Share this story

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail