Les tablettes Inspire de GTL ont pour objet de donner accès à des programmes qui peuvent améliorer la réinsertion des détenus pendant qu’ils sont incarcérés, mais aussi après leur libération.

La Fondation Prem Rawat (TPRF) et GTL ont annoncé leur rapprochement en vue d’offrir aux détenus le Programme d’éducation pour la paix sur ces tablettes Inspire.

Avec trente années d’expérience en technologie pénitentiaire, GTL est à l’avant-garde dans la mise au point de tablettes destinées aux détenus. Solide et conçue pour une utilisation en prison, la tablette Inspire fournit aux détenus un espace sécurisé où ils peuvent faire des choix et prendre des responsabilités, choses habituellement impossibles en prison. L’accès à des cours éducatifs, à des possibilités de recherche d’emploi et des formations comme le Programme d’éducation pour la paix (PEP) leur offre une stimulation intellectuelle et une ouverture sur le monde qui sont autant d’atouts pour réussir leur réinsertion après leur libération.

Le PEP est une formation qui explore la paix personnelle et aide les participants à découvrir leurs ressources intérieures afin d‘avoir une vie plus riche. Cette série de dix ateliers utilise des extraits vidéo de conférences de Prem Rawat, chaque thème – la paix, l’appréciation, la force intérieure, la conscience de soi, la clarté, la compréhension, la dignité, le choix, l’espoir et la plénitude – ouvrant sur une réflexion.

Des milliers de personnes dans plus de 80 pays ont déjà bénéficié de ce programme. En mettant ses tablettes Inspire au service de l’éducation à la paix en prison, GTL rejoint les nombreuses autres institutions qui offrent déjà ces cours : universités, sièges sociaux d’entreprises, centres de traitement de la toxicomanie, entre autres.

« La réinsertion des détenus va de pair avec un soutien et le respect de leur dignité, déclare Turner Nashe, vice-président senior des programmes d’éducation de GTL. Dans l’intérêt collectif, les établissements pénitentiaires se doivent de prendre des mesures pour réduire le taux de récidive et aider les détenus à choisir une meilleure voie dans leur vie. Cela commence durant l’incarcération avec les formations, la communication et les programmes qui donnent aux détenus les outils nécessaires pour réintégrer la société à leur sortie de prison. »

« Cette paix en eux-mêmes, dont ils ont pris conscience dans les ateliers du PEP, les détenus apprennent à la cultiver dans leur vie derrière les barreaux et ils continuent à la pratiquer lorsqu’ils sont de l’autre côté. Nous nous félicitons de ce partenariat qui va permettre de toucher encore plus de gens », souligne Linda Pascotto, présidente du conseil d’administration de TPRF.

 Dans cette vidéo, Prem Rawat s’adresse à des détenus participant au PEP dans la prison Twin Towers de Los Angeles, en Californie, le plus grand établissement pénitentiaire et de santé mentale au monde.

À propos de GTL

GTL est à l’avant-garde de la technologie pénitentiaire, mais aussi dans celles de l’éducation et du renseignement, ainsi que des finances publiques. En tant que chef de file de son secteur, GTL fournit des solutions qui assurent de façon transparente la sécurité, l’intérêt financier et l’efficacité opérationnelle, et aident les personnes incarcérées dans leur processus de réhabilitation. Plus de 2 millions de détenus dans plus de 2 500 établissements pénitentiaires aux États-Unis et au Canada utilisent ses services. Pour en savoir plus sur GTL, voir leur site sur www.gtl.net ou sur Facebook, Twitter, LinkedIn et YouTube.

À propos de TPRF

Créée en 2001, la Fondation Prem Rawat répond aux besoins humains fondamentaux que sont la nourriture, l’eau et la paix. Elle a développé des programmes, comme le PEP, et mène des actions pour aider à construire un monde en paix, personne après personne, afin que tous puissent vivre dans la dignité, la paix et la prospérité. Un grand nombre de personnes ont suivi et apprécié le Programme d’éducation pour la paix à travers le monde. Il est mis gratuitement à la disposition des organisations. Pour en savoir plus, www.tprf.org ou sur Facebook, Instagram, YouTube et Twitter.

Share this story

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail